Julien Arnal réélu à la présidence du Syndicat de l’éclairage

03/07/2018

Julien Arnal, candidat sortant, a été réélu à la présidence du Syndicat de l’éclairage à l’issue de l’assemblée générale du 22 juin dernier.

JULIEN ARNAL, ISSU DE LA FAMILLE DE L’ÉCLAIRAGE

Ingénieur en électronique et photonique (ENSI Caen), Julien Arnal a commencé sa carrière dans le groupe Philips, division Éclairage. En 2007, il est responsable des grands comptes utilisateurs lampes. Il rejoint alors la société Havells Sylvania où il occupera successivement les fonctions de directeur régional, directeur commercial, puis directeur général France et enfin membre du management exécutif pour l’Europe. Depuis 2014, il est directeur général et gérant de Erco pour la France, le Benelux et les pays d’Afrique francophone.

« Ce nouveau mandat porté à 3 ans permettra d’approfondir les actions déjà initiées par le syndicat au service des valeurs que nous portons et qui nous ressemblent : transparence dans la définition de nos prises de position, respect de la démocratie et de l’équité entre les adhérents – une entreprise, une voix –, souci de rendre compte, et intégrité de nos dirigeants et permanents. La légitimité du Syndicat de l’éclairage, première organisation professionnelle du secteur, s’en trouvera encore renforcée. Enfin, nous répondons positivement à l’invitation faite par le nouveau président de l’AFE, Cédric Lewandowski, de prendre en compte la dimension industrielle de l’éclairage » Julien Arnal – Président du Syndicat de l’éclairage

LA FEUILLE DE ROUTE DU SYNDICAT POUR LES 12 MOIS À VENIR

continuer à faire connaître la récente exigence d’installer des systèmes de gestion automatique lorsque les installations d’éclairage intérieur sont rénovées ;
travailler avec le ministère de la transition écologique et solidaire pour une rénovation urgente de l’éclairage public, seul moyen de réduire les nuisances lumineuses tout en améliorant fortement l’efficacité énergétique ;
poursuivre la défense d’un éclairage vraiment intelligent : les performances des LED ne doivent pas conduire à négliger les exigences de confort visuel, de bien-être, et les règles de l’art du projet d’éclairage.
Dès l’automne, le syndicat lancera de nouvelles actions pour appliquer cette feuille de route, avec en premier lieu la publication de la nouvelle Charte LED du Syndicat de l’éclairage, traduisant l’engagement des fabricants de luminaires et systèmes de gestion quant à la sincérité des performances annoncées, avec un exposé précis et pédagogique des critères maintenant pertinents.